Bribe spontanée

Texte proposé par : kimili le 14 avril 2009

Bribe spontanée

ou appel Ă  l’Inspiration


Parfois je sens une envie de fuir
de baisser les bras et de tout oublier
afin d’atteindre un Ă©tat d’esprit lĂ©ger Ă  outrance
fuir mes paradoxes, cette impression de solitude inhĂ©rente Ă  l’Homme
et mes peurs surtout
bref, fuir la vie et toutes les responsabilitĂ©s de l’adulte
je me traite de faible, essaye de relativiser
et inexorablement, ce ressenti change
s’en va, comme presque tout

heureusement qu’il y a les traces, mĂŞme les
peu chatoyantes, pour dire Ă  cet instant ce qui m’arrive
hĂ©bĂ©titude ou luciditĂ© ?
ma mĂ©moire me dit que c’est dans l’amour que je me sens
le plus vivre, mais tant de choses, et qui sombrent dans l’oubli
me donnent envie d’Ă©voquer ’’la voix perdue des hommes’’
ceux qui ont le temps de réfléchir car ils ne sont pas dans la survie
matérielle
mais tous ceux aussi dont on n’entend pas la voix parce qu’ils triment
ou pavassent sans flashs ni caméras.
Tout a été dit sur la vie mais au final, la Nouveauté
prime sur le reste, comme un signe d’Ă©volution et pourtant
d’oubli
je veux aimer sans oublier, sans fuir
et j’aimerais rencontrer de ces ĂŞtres
qui savent se ramentevoir jusqu’Ă  faire revivre
les choses qui semblaient Ă©teintes
pour toutes ces histoires qui n’ont pas de prix...
Que revienne ce frisson de lune oĂą l’âme semble
tinter, subrepticement, avec l’autre et le monde entier

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités