Lettre au Président... suite

Texte proposé par : JCJugan le 21 juillet 2018

Lettre au Président... suite

... ou la Chronique du Vieil Observateur

« Je n’ai pas changĂ© d’avis car je sais votre parcours semĂ© d’embĂ»ches...
Bon courage Monsieur le PrĂ©sident... »


Monsieur le Président,

C’est ainsi que s’achevait mon dernier courrier à votre adresse, courrier par lequel je vous renouvelais ma confiance, mais dans lequel je vous avais aussi promis de revenir vers vous si nécessaire et cette histoire de pseudo conseiller barbouze tabassant les manifestants du 1er Mai avant d’être, semble t-il, couvert par l’Intérieur voire l’Elysée, m’a semblé suffisamment grave pour interrompre mes vacances.

Rassurez-vous pour ce qui est de mes vacances ! En effet après un sĂ©jour particulièrement enrichissant Ă  Plessis Lez Vaudreuil, Ă  travers la relecture de "Au plaisir de Dieu" de feu Jean d’Ormesson, j’avais dĂ©cidĂ© de passer l’étĂ© avec Homère mais l’Iliade et l’OdyssĂ©e, traduits des papyrus anciens par Sylvain Tesson, me semblent un tantinet rĂ©barbatifs et la prĂ©sente missive en cours de rĂ©daction n’a pas pour moi allure de pensum mais plutĂ´t de rĂ©crĂ©ation.

Bref, venons-en aux faits !
Qui sont donc ces gens peu recommandables dont vous vous entourez ? Je ne connais pas les dĂ©tails mais j’entends parler de lieutenant colonel pour dĂ©signer un spadassin... Qu’est-ce Ă  dire ? Je n’ai pas votĂ© pour le que candidat Macron prĂ©side une RĂ©publique oĂą les dĂ©rives dignes de dictatures, avouĂ©es ou non, deviendraient monnaie courante…
Oui je sais, les sombres histoires du SAC, les « affaires » Boulin, Grossouvre, Cahuzac, et j’en passe, ont Ă©maillĂ© les septennats ou quinquennats de vos prĂ©dĂ©cesseurs mais ce n’est pas une raison pour mettre vos pas dans les leurs.

Vos Ă©lecteurs sont dans l’expectative, l’opposition se frotte les mains et votre cĂ´te est bien entendu en chute libre !

Ressaisissez-vous, faites le mĂ©nage autour de vous, donnez-nous la RĂ©publique que vous nous aviez promise !

Ne me faites pas regretter mon choix, Monsieur le Président…

Juillet 2018

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités