Histoire sans fin

Texte proposé par : Guido Alaimo le 21 mars 2009

Histoire sans fin

il y a dans un texte autant de textes que de lecteurs car chacun l’Ă©crit en le lisant


J’aime quand tout recommence, quand tout est à découvrir avec cette irrésistible attirance inexpliquée.
Oui, j’aime ce nouvel élan vers l’inconnu, ce départ pour un nouveau monde avec ses émotions, ses joies, ses peurs et parfois ses larmes qui m’attendent.
C’est à chaque fois un voyage unique vers des terres inexplorées.

D’un simple ressenti, je sais que c’est elle, dans sa séduction cachée sous une apparence qui la protège.
Comme un papillon qui tourne autour d’un parterre de fleurs, je commence par la convoiter jusqu’à ce que mon désir devienne irrésistible.
Je me contente de la respirer du regard en imaginant les trésors qu’elle cache.

Je la devine secrète en espérant qu’elle me surprendra et m’emportera ailleurs, dans son univers, en me révélant des émotions qui m’étaient jusques alors inconnues.
Je veux qu’elle m’égare dans le dédale de son labyrinthe, qu’elle invente de fausses pistes pour que je m’y perde, qu’elle se dérobe en me laissant espérer et me fasse attendre avant de se dévoiler à moi.
Je désire que son mystère m’étourdisse et me déroute, que son monde me captive afin de m’oublier hors de ma vie.

Je veux aussi savoir ne pas aller trop vite pour qu’elle ne s’esquive pas avant qu’une complicité unique ne nous unisse.

J’ai envie qu’elle ne me dise pas tout pour apprendre à découvrir moi-même ce qu’elle n’exprime pas. A ma façon, à travers mes propres ressentis, même si d’autres l’ont déjà aimée autrement.

Et lorsque je tournerai la dernière page du livre que j’ai choisi, ce ne sera pas la fin car, comme en amour, cette croisière unique continuera à vivre en moi.

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités