Les venelles du temps...

Texte proposé par : Gual le 19 avril 2009

Les venelles du temps...


Les venelles du temps ont des senteurs d’antan.
Je me promène seul, le long de ces ruelles
Où se sont égarées les heures du vieux temps,
Errant et claudiquant comme vieille haridelle...

Et moi je m’en vais seul tout au long des ruelles
Où se sont diluées les ombres du printemps
Quand au fond du ciel bleu criaient les hirondelles
Et que l’aube d’un jour Ă©tait l’aube des temps.

OĂą se sont diluĂ©es les chansons du printemps ?
OĂą s’en est donc allĂ©e la vie Ă  tire d’ailes,
Lorsque l’aube des jours Ă©tait l’aube des temps,
Que ta robe volait au vol des balancelles ?

OĂą donc s’en est allĂ©e la vie Ă  tire d’ailes ?
Et vers oĂą est montĂ©e la spirale du temps ?
J’aperçois quelquefois voler des balancelles
Dans la venelle oĂą dort mon souvenir d’antan...

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités