Obscure ...

Texte proposé par : doucemélancolie le 12 novembre 2005

Obscure ...

Je suis l’ombre et elle ta lumière.
Tapis ici dans le recoin de ton cœur,
J’attends enfouie que s’Ă©coulent les heures,
Que de ta subtile venue tu m’Ă©claires.
 
Lorsque ta sourde envie t’affectionne,
Que ton quotidien s’applique au lourd,
Tu me fais exister en contre-jour,
Attiré par ton désir qui bourdonne.
 
Sacrifiée aux aléas du tout et du rien,
J’erre aux pulsions du vĹ“u de tes mains,
Emplie de l’espoir que le temps s’Ă©tire,
 
Pour mieux nous retenir et m’immoler,
A cet amour en pénombre et en soupirs,
Que ma peine sculpte parfois en mausolée.
 
11/11/2005
Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités