Spleen...

Texte proposĂ© par : JCJugan le 5 décembre 2018

Spleen...


Il faut avoir au coeur une entaille profonde
Pour Ă©pancher ses vers, divines larmes d\’or !
Théophile Gautier


Terre inhospitalière où régnait le tchancayre
Avant qu’un empereur n’y sème l’arbre d’or,
Des Landes j’ai longtemps savouré le décor,
Aimé les sables blonds, les sous-bois de fougère.

De cette longue escale à la saveur amère,
Après la tragédie ayant scellé mon sort,
Comme un oiseau blessé j’ai repris mon essor,
Seul et pesant combien la vie est éphémère.

J’ai regagné mon nid tel un vieux migrateur
Et posé ma besace au trop plein de malheur
Dans ce pays d’Iroise aux senteurs de l’enfance…

Comme passe le temps s’estompe la souffrance,
Les souvenirs aussi quand bien mĂŞme parfois
Une image renvoie au bonheur d’autrefois…

Novembre 2018

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités