Dynastie

Texte proposĂ© par : JCJugan le 7 décembre 2016

Dynastie

ou la saga napolĂ©onienne... Ă  ma façon !


Après avoir maudit Waterloo, morne plaine,
Remisé son bicorne et réglé le crémier,
Je ne vous apprends rien, Napoléon Premier,
Invité des Anglais, mourut à Sainte-Hélène.

Fiston du précédent, le bien fragile Aiglon
Rendit l’âme à vingt ans d’une tuberculose
Qui fauchait en aveugle et semait la psychose
En ces temps sans SĂ©cu ni radio du poumon.

Royauté, République et puis Second Empire,
Au Français versatile il faut du changement…
Un neveu de province, un Corse Ă©videmment,
S’empara du pouvoir pour Ă©viter le pire !

Mais de cet empereur, dit Napoléon III,
Conquérant au Mexique et vaincu par la Prusse,
Comme avant lui son oncle Ă  Moscou par le Russe,
Sedan scella la perte et le chemin de croix.

Quant au petit dernier, viré sans une thune
De son pays natal, éphémère Loulou,
Il périt au combat, et comble d’infortune,
In the British Army… d’une flèche zoulou !

DĂ©cembre 2016.

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités