Commentaires

21 novembre 2017

Kesskidi ? 1er novembre 2017, Freya IP:79.88.51.18


Tu as tout à fait raison, il y a vraiment des moments où l’on se demande s’ils ne parlent pas en "langage secret". Cela me fait penser souvent au verlan que j’ai découvert dans les livres d’Auguste Lebreton il y a (allez pour rire) quelques années. Et pourtant c’est aussi simple de parler avec notre bon vieux vocabulaire.

Est-ce qu’introduire ces mots issus de l’anglais leur permettrait de faire croire qu’ils sont aussi capable de discourir dans la langue de Shakespeare ou est-ce une forme de paresse ?

Merci pour l’explication de "Kesskidi", très intéressant.

Bonne journée

Amicalement

Sylvie

Publicités