Commentaires

23 juillet 2018

dans un pré

10 mai 2010, par raymonde verney
Un champs oblitĂ©rĂ© de rouge A ma vue se dĂ©coiffa mutin Le vent signa son passage Il usurpait l’esprit malin Des fleurs hallucinĂ©es rouges Ecloses et parfumĂ©es penchaient Vers l’irrĂ©el leur fragilitĂ©, songe D’une fĂ©e, quatuor Ă©mĂ©chĂ© PĂ©tales froissĂ©s fugaces invite OĂą je cueille l’instant carmin Quatrain aux syllabes libres ComposĂ© par d’espiègles lutins Dans un vase sĂ©millant je verserais Vos senteurs vos corolles se dĂ©feraient Timides et effarĂ©es il se fait tard Je passerais tantĂ´t border vos (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Publicités