Commentaires

22 novembre 2017

L’envers de la médaille

4 janvier, par JCJugan
Aux ânons de tous poils... Promis dès la naissance Ă  des milliers d’ânĂ©es, Comme avant lui son père, un tendre aliboron, Craignant d’hypothĂ©quer ses plus belles annĂ©es, BrĂ»la la politesse au meunier, son patron. La bride sur le cou, de grasses matinĂ©es En siestes et dĂ®ners, notre joyeux luron Dès les frimas venus, faute de graminĂ©es, Vint mendier l’avoine au cousin percheron… Mais ce dernier comprit qu’il s’était fait la belle Et servit sa morale au bourricot rebelle ! Que feras-tu, (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Publicités